Développer sa confiance en soi pour dépasser ses limites

partager:

Développer sa confiance en soi pour dépasser ses limites

Si ton corps se transforme de manière évidente, avec par exemple, ta poitrine qui pousse, ton cerveau se développe également sans que tu le saches lors de la puberté et cela affecte ta confiance en toi et tes émotions. Voici certaines choses que tu peux faire pour continuer de grandir avec confiance et en pleine santé.

Oser plus grand avec l’état d’esprit de développement

Ton cerveau est comme un muscle : Lorsque tu relèves des défis et que tu t’entraînes jusqu’à ce que tu les dépasses, les neurones de ton cerveau créent de nouvelles connexions plus fortes et tes compétences et ta confiance se renforcent. La recherche montre que les enfants qui sont convaincus qu’ils peuvent s’améliorer, obtiennent de meilleurs résultats aux examens et face aux défis. On parle d’état d’esprit de développement, conviction que l’on peut progresser et changer avec des efforts.

L’entraînement nous rend plus fort

L’entraînement ne consiste pas simplement à faire et refaire les mêmes choses. C’est ce qui t’aide à améliorer tes capacités et à découvrir des solutions aux problèmes que tu rencontres. Tu peux donc t’améliorer dans à peu près tous les domaines, que ce soit à l’école, en sport, dans tes relations avec les autres ou dans la prise de parole en public ! Il suffit de faire un premier pas et de ne pas t’arrêter quand cela devient difficile.

Tout changement qui vaut le coup commence par une prise de risque

Ton cerveau a besoin de quitter sa zone de confort pour progresser et se développer. Prendre des risques peut être effrayant, mais c’est aussi très excitant, fun et super valorisant. Chacun a sa zone de confort. Si tu paniques par le risque que tu as choisi, c’est que tu n’es pas (ENCORE !) prête à le prendre.

Pour t’entraîner, commence par les défis ci-dessous :

  • Participer en classe : pose une question ou exprime ton avis.
  • Sois toujours honnête sur ce que tu veux vraiment.
  • Porte toi volontaire pour mener un projet.

Entraîne toi à utiliser les bons mots.
vancer. Essaye ces mots pour voir :

  • Pas encore ! Souviens-toi que même si tu n’as pas encore réussi, tu réussiras si tu continues à essayer.
  • Je peux le faire. As-tu déjà douté avant même d’essayer ? Essaie de dir

Grandir est un chemin pleins d’embûches. L’important n’est pas de faire des erreurs mais de savoir ce que tu en fais.

  • C’est à toi de décider de ce que tu fais de tes échecs, si tu abandonnes ou si tu persévères.
  • Ne sois pas trop dure avec toi-même, comme tu le serais avec une amie qui vit la même chose que toi.
  • Prends du temps pour comprendre ce qui a échoué, sans blâmer quelqu’un.
  • Essaie encore. Et encore. Et encore. Sache qu’il faut parfois beaucoup s’entraîner et tenter de nouvelles choses pour y arriver.

Des changements d’humeur, de confiance en toi et d’un besoin d’indépendance sont tout à fait normaux. C’est à toi de décider de garder tout ce qui est mauvais ou de te concentrer sur les bonnes choses. N’oublie pas, rien ne t’arrête !

Sources :

  • Mackey, Allyson P., Alison T. Miller Singley, and Silvia A. Bunge. "Intensive reasoning training alters patterns of brain connectivity at rest." The Journal of  Neuroscience 33.11 (2013): 4796-4803.
  • Master, Allison. “Growth Mindset.” Telephone interview. 16 avril 2015.
  • Hill, Jess, Kathryn Bowers, Armistead Lemon, Elizabeth Baker, and Jennifer Jervis. "Growth Mindset and Confidence." Telephone interview. 20 avril 2015.
  • Hill, Jess, Kathryn Bowers, Armistead Lemon, Elizabeth Baker, and Jennifer Jervis. "Growth Mindset and Confidence." Telephone interview. 20 avril 2015.
  • ALWAYS 2014 Puberty & Confidence Survey. 2014. Procter & Gamble, Cincinnati. Enquête en ligne menée auprès de 1 300 femmes aux États-Unis.

Parents et tuteurs

En savoir plus

Gestion des cookies